Sur cette page, il sera question du Saar, un peu, et du Gustave Zédé, au début de sa carrière sous pavillon français, pour décrire les différentes modifications apportées entre 1947 et 1970 (cette période sera peut-être élargie ou rétrécie selon les renseignements glanés). Les divers renseignements des Anciens connus ou à connaître, seront les bienvenus. Qu'on se le dise.

Pour commencer, il sera question d'un article paru dans la revue MRB et signé par M. Thierry Hondemarck, envoyé par un ancien, amateur de modèles réduits, Joël Boucher, placé sur cette page grâce à l'amabilité de M. Philippe Badouard, rédacteur en chef de MRB. Encore merci à lui.

 

Vous pourrez noter les divers aspects (coque bi-color et mono-color et le n° de coque en blanc puis en noir) et les deux petites erreurs, qui n'en sont sûrement pas. Les moteurs de propulsion étaient de marque Krupp comme tous les moteurs du bord sauf le groupe électrogène d'éclairage (moteur GMC) et les groupes électrogènes principaux étaient au nombre de trois et non deux. Chacun aura rectifié.

Cliquez sur les vignettes pour les agrandir

A Brest, en 1948, en attente de refonte (source MARINES INTERNATIONALES déc 80 (revue disparue en 81) fournies par le CC (R) Gérard Caharel )

Article tiré de la même revue et recomposé (envoyé par le CC (R) Gérard Caharel )

Les puristes trouveront quelques erreurs dans les caractéristiques, ce n'est guère important

Arrivée à Sidi Abdallah pour son troisième grand carénage le 17 septembre 1958, à quai à 8h32 (photos de Edmond Zunino)

A gauche

Même revue - photo ECPA (envoyée par le CC (R) Gérard Caharel )

Ci-dessus

Le mât à une autre période, à l'arrivée à Sidi Abdallah en 58

Ci-dessus, aspect avant la dernière refonte et à gauche, après. Comme il est dit à côté, son dernier état, qui s'est modifié au fil des années pour finir relativement "déshabillé", juste un petit radar de navigation au sommet.

A gauche, article de "Les Nouvelles de Bizerte" en date du 18/10/58

Ci-dessus, le Tatave à quai à Sidi Abdallah à côté du Guichen

(article envoyé par Jean Yves Nicolas)

(photo envoyée par Edmond Zunino)

- cliquer pour agrandir -

Ci-dessous, remplissage du remplissage du bassin après les travaux

En bas, récapitulatif des différentes modifications physiques

La zone de Bizerte (fournie par Daniel Bonnerue) - cliquer pour agrandir

Silhouettes tirées de la revue MRB citée plus haut (cliquer sur les pages pour les agrandir)

 

Les modifications en images (plans de 48 à 59)

Zone de Texte: Ci-dessus:
Modifications apportées à l'armement AR, où les 37 flak M42 ont été remplacés par des 40 Bofor mono tube et le télémètre situé à l'arrière du mât a été remplacé par un 20 flak 38 quadruple.
Ci-contre:
Modifications dans la mâture où le matériel allemand a été remplacé
Ces modifications étaient prévues en juillet 1948 pour l'armement et en septembre 48 pour la mâture
(DCAN de Brest)
(Collection SHD - Centre des Archives de l'Armement et du Personnel)

Zone de Texte:  
 
Ci-dessus:
Modifications apportées à l'armement AV, remplacement des 20 flak 38 mono-tube par des 20 flak 38 quadruples.
Ci-contre:
Modifications dans la mâture avec pose de matériels plus modernes et plus nombreux.
Ces modifications étaient prévues en février 1949 pour l'armement et la mâture
(DCAN de Brest)
 
 
 
( Collection SHD - Centre des Archives de l'Armement et du Personnel )
 
 
 

Ci-dessus

Propositions de modification de la mâture de février 1950 et au dessous, la décision de août 1950. Comme vous pouvez remarquer, le mât tripode apparait

 

 

 

Ci-contre

D'autres modifications de la mâture proposées en mai 1951

 

 

 

 

( Collection SHD - Centre des Archives de l'Armement et du Personnel ) 

Je n'ai aucun plan pour l'instant sur les travaux de 1955, ils concernent le remplacement des flak 38 AV par des 40 bofors CAS 51. Même modèle à l'arrière

 

 

 

 

Ci-dessus:

 

Modifications de l'abri-navigation (tout le monde avait constaté que la silhouette du Tatave en était modifiée).

 

 

Ci-contre:

 

Implantation des aériens

(avril 1959)

 

 

( Collection SHD - Centre des Archives de l'Armement et du Personnel )

 

 

Ci-contre:

Modifications dans la mâture et au pied du mât avec dépose du radar de tête de mât et pose d'un autre modèle sur la plate-forme au pied du mât.

Modifications effectives en avril 1959 pour l'abri et la mâture

(DCAN Sidi Abdallah)

( Collection SHD - Centre des Archives de l'Armement et du Personnel )

 

Ci-dessous:

 

Documents sur le Gustave Zédé, du début de sa carrière sous pavillon français jusqu'à la décision de l'utiliser comme cible.

Parmi ces documents, se trouvent les listes des différentes modifications faites à l'occasion des grands carénages. En premier, le baptême.

( Collection SHD - Centre des Archives de l'Armement et du Personnel )

Les trois grands carénages

15/07/1951 au 27/12/1951

Chantiers de Provence

Marseille

15/07/1954 au 15/02/1955

Toulon

19/09/1958 au 24/04/1959

Sidi Abdallah

Cliquez sur les vignettes pour les agrandir

Le Saar disparaît au

profit du Gustave Zédé

 

 

Armement officiel

Début des travaux: 1/6/48

Le Tatave commence sa vie 1948 - projet 1948 - travaux 1948 - travaux 1948 - travaux
1948 - travaux 1949 - récapitulatif 1949 - récapitulatif 1949 - travaux 1949 - travaux
1951 - travaux 1951 - travaux 1951 - travaux 1951 - travaux 1955 - travaux
1955 - travaux 1955 - travaux 1955 - travaux 1955 - travaux 1958 - 1959
1958 - 1959 1958 - 1959 1958 - 1959 1958 - 1959 1958 - 1959
1958 - 1959 1958 - 1959 1958 - 1959 1958 - 1959 1958 - 1959
1958 - 1959 1958 - 1959 1958 - 1959 1958 - 1959 1958 - 1959
1958 - 1959 1965 - le début de la fin 1967 - dépose du CAQ 1967 - dépose du CAQ 1967 - dépose du CAQ

C'est

FINI

1967 - fin annoncée 1971 - la cible 1971 - la cible 1976 - la torpille fatale  

 

 

Caractéristiques générales (tirées de mes souvenirs)


Moteurs de propulsion: 2 x Krupp 8 cylindres en ligne type 55/90 BEV
Régime maxi d'origine: 185 tours (155 tours à la fin) pour 1850 CV

Alésage/course : 550 mm/900 mm
Prise directe sur les arbres d'hélice (embrayé)
Embrayage à commande manuelle (embrayé en mer)
Lancement des moteurs à l'air comprimé sans pré positionnement
Sécurité coupant l'arrivée de gas oil sur quatre cylindres en cas de survitesse de l'hélice (hors de l'eau)
Moteurs tournant dans les deux sens (translation d'arbre à cames)
Trois soupapes par cylindre (admission, échappement et lancement)


Groupes électrogènes principaux: 3 x Krupp

6 cylindres en ligne A=230mm C=350mm
Lancement à l'air comprimé - régime 450 tours
Couplés chacun à une dynamo de 150 Kw (115 V continu)
Groupe électrogène de secours: 1 x Krupp Kiel 1938 N° 6217

6 cylindres en ligne de 185 CV A=200mm C=270mm
Lancement à l'air comprimé - régime 600 tours
Couplé à une dynamo de 120 Kw (115 V continu)
Groupe électrogène d'éclairage: 1 x GMC 6 cylindres en ligne
Démarrage électrique - régime 1200 tours
Couplé à une dynamo de 60 Kw (115 V continu)

Courant de terre: deux "roulottes" entrée 380 V tri, sortie 115 V continu

Compresseurs d'air type "junkers" (x4) à 205 bars

Caractéristiques moins connues en tant que ravitailleur

Soute à gas oil pour les moteurs: 340 tonnes
Soute à huile pour les moteurs: 80 tonnes
Soute à eau douce:200 tonnes
Soute à eau distillée pour les batteries: 20 tonnes
Soute à torpilles pour 42 engins
Soutes à vivres pour au moins 600 personnes pendant deux mois
4 postes équipage (pour le double de personnel)
Possibilité de fournir du courant 115V continu pour recharger les batteries des sous-marins
(quatre points répartis: deux de part et d'autre du château AV , même chose château AR)
Possibilité de ravitailler en gas oil, huile, eau douce, eau distillée et torpilles
Atelier mécanique très bien équipé (tour, fraiseuse, etc.)
Groupes tournants pour soudure à l'arc répartis sur le bord 

 

Mise à jour le 30/05/11                                                                                                                                                                                                                                                     

 

RETOUR

Plan

Je suis toujours à la recherche de renseignements supplémentaires, précis, si possible. Merci.